Accueil du siteAndreï Roublev (1969)

Andreï Roublev (1969)

Un film d’Andreï Tarkovski

Suivi d’une intervention de Jean-Claude Pinson

Jeudi 28 Novembre 2013, 19h

Présentation du film par Jean-Claude Pinson

Tout début du XVème siècle. Fameux peintre d’icônes, Andreï Roublev fait l’épreuve du doute et de la solitude, tandis qu’autour de lui, dans une Russie instable et miséreuse, ravagée par les incursions tatares, on fait couler le sang avec la dernière des cruautés. Réalisé en 1966, en pleine époque soviétique, le chef d’œuvre (sans doute) de Tarkovsky est un film à maints égards singulier. Fresque épique foisonnante, le discontinu de la narration y ménage sans cesse des espaces pour des dialogues à caractère métaphysique ou religieux. Et maints plans y viennent suspendre l’action pour faire surgir des « images trempées, lavées, lourdement translucides » (Deleuze), qui disent la terre russe en même temps qu’elles sont ce que le philosophe appelait des « cristaux de temps ».

Podcast

Vous pouvez désormais écouter ou télécharger l’intervention de Jean-Claude Pinson ci-dessous.

Télécharger ce mp3 (clic-droit / enregistrer sous)

Jean-Claude Pinson

Poète et philosophe, Jean-Claude Pinson a longtemps enseigné en tant que Maître de Conférences au département de philosophie de l’université de Nantes. Spécialiste de philosophie de l’art et d’esthétique, ses derniers ouvrages sont : Poéthique, une autothéorie (2013, Champ Vallon), Habiter la couleur, suivi de De la mocheté (2011, éditions Cécile Defaut), Lettre imaginaire à John Coltrane (2011, Impressions d’Europe), À Piatigorsk, sur la poésie (2008, éditions Cécile Defaut).


Nos partenaires :

  Le site PHILONEMA est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons BY - NC - ND 2.0 France.      Contrat Creative Commons   Mentions légales